ELISABETH CHAMPIERRE: Peinture

Centre Bellegarde
10
322 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
"Y a-t-il vraiment des peintres autodidactes ? d'une certaine manière, il y a toujours rencontre et affinités.
Mais à cette réserve près, elle s'est faite toute seule.
Un beau jour, elle a plongé avec force et joie dans une peinture solide où l'agencement savant, l'utilisation de l'espace sont à découvrir derrière les libertés et les inventions. La matière et les grandes surfaces colorées animées par des noirs profonds, sont une gestualité vraie. Tout cela concourt à une déduction architecturée et sans mièvrerie.
Sa peinture, d'une figuration libre et parfois seulement allusive, éclate avec une volupté qui appartient à sa nature, à ce plaisir de peindre qui sait conjuguer règle et émotion".

Christian Schmidt

0 commentaire