Ce tableau qui ne voulait pas quitter Gray

didier cheminot
58
849 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Peinte à Gray en 1897 par l'illustre Paul-Alphonse Marsac, suite à une commande de la famille de notables graylois Fromentel, dont il met en scène l'arrière de la propriété, "Matinée de printemps" n'est seulement une vue inhabituelle de la ville. A trois reprises, ce grand tableau teinté d'impressionnisme a dû quitter le giron graylois, du fait de vicissitudes de successions. A trois reprises, il y est revenu, par le truchement de singulières coïncidences heureuses, au doux parfum de mystère. Récemment acquis par les Amis du Musée Baron-Martin et classé bien national, le fier tableau agrémente aujourd'hui les collections grayloises.

0 commentaire