Patrick Pla, La maladie de Huntington

Les ERNEST
434
8 553 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Des pistes de recherche pour guérir la maladie de Huntington

2 commentaires

Bonjour, on m'a diagnostiqué la chorée de Huntington lorsque j'avais l'âge de 13 ans en 1982. Enfant timide et plutôt placide, les premiers symptômes se sont manifestés par des tics d'yeux et de la bouche qui se sont par la suite aggravés. Mon père qui était médecin généraliste a fini par s'inquiéter lorsque pour des raisons sans importance je m'emportais de manière agressive. Le diagnostique a été confirmé par un professeur en neurologie (tremblements incontrôlés des doigts de la main). Tout c'est ensuite enchainé rapidement au niveau de la perte du contrôle de mon corps en l'espace de 3 ans: en un large résumé, impossibilité d'écrire, puis impossibilité de tenir une fourchette pour au stade final impossibilité de marcher (je passe les problèmes relationnels avec mes camarades de classe et les professeurs qui n'étaient pas sensibilisés à ce type de syndrome, car à la vue de mes mouvements incontrôlés ils me prenaient pour un "fou" ). Les spécialistes n'avaient pas grand choses à proposer au niveau du traitement de cette maladie. Le professeur en neurologie de Bordeaux de l'époque m'avait fait suivre le traitement suivant: antibiotique puissant ( un médicament du nom "open" au départ au gout tellement amer que je suis passé à l'oracilline 2 fois par jour + un neuroleptique "haldol "+ 3 cachets d'aspirine 3 fois par jour...). Je ne sais pas si cette médication a été à l'origine de ma guérison. Souvent j'en doute. Au dernier stade de ma maladie je ne pouvais plus bloquer mes genoux pour pouvoir marcher normalement. Puis ma guérison a eu un aspect presque miraculeux (bien que je sois totalement athée) . Mon père m'avait acheté un jeu électronique portable, chose rare à cette époque. Et, alors que tout m'était devenu indifférent je m'y suis intéressé avec beaucoup d'acharnement. Un mois plus tard on peut dire que j'étais guéri. Ce que je raconte là n'est que le bref témoignage des ces 3 années d'enfer que j'ai vécu lors de mon adolescence. Je n'apporte surtout aucune solution ni aucun remède. Je suis de tout cœur avec ceux qui sont confrontés à cette terrible maladie
Par Bruno Berrie mercredi dernier
bonjour j ai mon enfant de 16 ans qui est atteind de cette maladie elle s est déjà declaree il y a 9 ans j aimerais le sauver donnerais tout aidez moi s il vous plait
Par Aline Smets l'année dernière