Izis : ses photos d'un Paris des rêves...

Paris.fr

par Paris.fr

1,7K
22 873 vues
Même s'il expose au Moma de New York, en 1951, avec Doisneau, Cartier Bresson, Brassaï et Willy Ronis, Izis, reste un des cinq photographes humanistes, le moins montré. Né en Lituanie, exilé par choix à paris, collaborateur à Paris Match pendant des années, Izis a fait de Paris, la cible de son oeil de rêveur et de poète. L'exposition de la mairie de paris, lui rend un hommage inédit, présentant l'ensemble de son travail depuis ses début de photographe artisan, travailleur clandestin dans un Paris en crise puis phototographe reconnu de Paris Match, jusqu'à sa mort en 1980. Manuel Bidermanas, son fils, photographe lui même et Armelle Canitrot, critique, tous deux commissaires de cette exposition, nous font découvrir le photographe qui fut l'ami de Jacques Prévert ou de Max Chagall, qui voulu être peintre et qui trouva dans la photographie la meilleure expression de son âme vagabonde, rêveuse et ultra sensible.