Il faut de tout pour faire un monde

Découvrir le nouveau player
323 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists

3 commentaires

FIN

l'Essence (oussia) est au-delà de l'Être et par là même au-delà de toute distinction, même principielle, comme celle des trois Hypostase."
(Titus burckardt , introduction aux doctrine ésotériques de l'Islam)
Par Kobayachi-kibagami il y a 5 ans
Pour le Christianisme, le Prototype unique n'est autre que le Fils ; en effet, le fils s'identifie au verbe, qui est de nature incréé, ou bien, selon l'expression chrétienne, éternellement "engendré" par le Père et de "même essence" (homoousios) avec Lui.L'islam, on le sait, rejette le symbolisme de la Filiation divine, par la même qu'il nie toute distinction "interne" de la Nature divine : les Noms ou les Qualités divine, en effet, ne sont que des aspects "extrinsèques" de Dieu.Cette position théologique de l'Islam,position qui détermine aussi le langage soufique, respecte d'une part l'incapacité de la majorité des hommes de concevoir une telle distinction sans projeter une dualité dans l'ordre divin, - et c'est là la raisons relativement exotérique du rejet de la Filiation divine ; en même temps, elle affirme l'Unité suprême de l'Essence divine,et sous ce rapport elle coïncide avec la théologie de l'Église d'Orient, en tant que celle-ci affirme également que
Par Kobayachi-kibagami il y a 5 ans
DEBUT

"C'est à l'Homme universel,qui est en même temps l'Esprit, la totalité de l'univers et le symbole humain parfait, que se réfèrent les épithètes traditionnelles du prophète selon leur signification ésotérique : il est le "Glorifié" (muhammad), parce qu'il synthétise le rayonnement divin dans le cosmos ; il est le parfait "serviteur" ('abd) parce qu'entièrement passif à l'égard de Dieu en tant que distinct de Lui par sa nature créée ; il est "envoyé" (rasûl) parce qu'étant essentiellement l'Esprit, il émane directement de Dieu ; il est "illettré" (ummi) du fait qu'il reçoit se science immédiatement de Dieu, sans l'entremise d'un signe écrit, c'est a dire sans l'intermédiaire d'aucune créature, et il est aussi l'unique et universel "aimé" (habib) de Dieu.
Par Kobayachi-kibagami il y a 5 ans