L'Argent Dette 2 : Promesses Chimériques 2010 FR intégral

Werner Malone
556
188 877 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Renflouements, plans de relance, dettes empilées sur d'autres dettes.
Quand tout cela prendra-t-il fin ?

Comment sommes-nous arrivés à une situation où il n'y a jamais eu autant de richesse matérielle ni de productivité, et où pourtant tout le monde est endetté auprès des banquiers ?

Et voilà que soudain les banquiers n'ont plus d'argent et que nous, les contribuables, devons les renflouer en nous endettant encore d'avantage !

L'Argent Dette II (LAD2) explore l'arithmétique déroutante, frauduleuse et destructrice du système monétaire qui nous tient en otages par une dette constamment grandissante...

... et envisage des systèmes novateurs d'avenir.

L'Argent Dette 2 : Promesses Chimériques (Paul Grignon 2010 / 90 min).
L'Argent Dette : La révision (Paul Grignon 2010 / 53 min / http://www.vimeo.com/8116254 ).

http://www.moneyasdebt.net
http://www.bankster.tv (Version DVD haute qualité de L'Argent Dette 2)

-

« À travers les âges, avec leurs manigances, les hommes rusés ont fait de l’argent un outil pour parvenir à leurs vils objectifs.
Avec l’apparition de l’entreprise privée, l’argent utilisé comme moyen de repousser les limites du troc a permis au tricheur d’exploiter l’honnête homme qui, pour se protéger, a fait appel à la protection du gouvernement, mais a vite découvert qu’il faisait face à deux voleurs : le courtier et le pilleur politique qui travaillaient main dans la main contre lui. Avec cette combine, le courtier a acquis le prestige de l’approbation politique accordée en vertu de la loi et l’État a obtenu un moyen douteux d’imposer des impôts aux citoyens (par le biais d’un impôt caché appelé l’inflation). C’est une alliance vicieuse, qui reste vicieuse. »

E.C. Reigel (1879-1953) théoricien monétaire et défenseur des consommateurs

-
A consulter:
http://www.lacrisedesannees2010.com/article-la-crise-scenario-pour-2010-42124131.html
http://etienne.chouard.free.fr/forum/viewtopic.php?pid=8049#p8049

147 commentaires

On dit souvent que le temps c'est de l'argent... Pourquoi ne pas utiliser le temps (année, heure, minute, seconde) pour valoriser un produit ou un service ? pourquoi ne pas utiliser le temps comme une monnaie ?

--------------------------------
Par exemple :

Si je fesais intervenir mon maçon pour un travail d'une journée de 8h.

Je lui devrais 8h00m décomptées de mon compte (gérer à la "banque nationale du temps" : pas d'organismes privé...) lui même contenant 8ans 5mois 3 jours et 6h20.

Ce compte est alimenté par mon salaire de 155h00m, reçu par ma société tout les mois.

Cela pourrait même être cumulatif : Si mon maçon vennait avec un employé, je lui paierai 16h00 de travail !

Ce maçon paierait les fournitures : 100 parpaing à "0h00m5s" / pièces et ses charges pour 48% (vive la France) soit environ 7h30... Bref il disposerait à sont tour d'un crédit de 8h30 à la banque national du temps.

Avec ce système c'est aussi le retour à la valorisation du travail de l'homme et non à l'investissement machine !
La valeur d'un produit de consommation de masse, fabriqué en quelques secondes par des robots se différencierait mieux de celle d'un ouvrier au dur labeur quotidien...

--------------------------------

Je sais que je n'illustre pas aussi bien que vous mais je crois que le temps est une valeur universelle. Nous en disposons tous dès notre naissance (certe pour une durée variable mais de plus en plus longue)

Payer un objet ou un service avec une "monnaie temporelle" acquise, comme un salaire (en travaillant pour une société par exemple), me parait totalement logique.

De plus, payer les impots reviendrait à donner du temps à la collectivité !

Pour calculer la valeur de la monnaie temporelle (et donc de la possibilité de prêt d'un pays ou région) cela serait très simple : "nombre de citoyen x durée de vie moyenne". Et l'effet de rareté serait à l'avantage de ceux qui vive le moins longtemps (donc à priori les moins favorisés)

Existe t'il des références/simulations de cette hypotèse ? (ormis le film de SF avec Justin Timberlake)
Par Christophe Verrier l'année dernière
le système monétaire est une chose complexe mais pour faire simple, le documentaire a en partie raison ainsi que akiuni et "a". pour faire simple, ce sont les banques centrale qui determine le niveau de monnaie dans l'économie et qui régule donc la masse de crédit bancaire à accorder tout cela en fonction de l'activité économique pour maitriser l'inflation: par exemple, si l'économie produit beaucou de biens, il faudra plus d'argent pour pouvoir acheter ces bien et éviter la baisse des prix (loi offre demande plus d'offre que de demande (matérialisé par le nombre de billet que possède un agent)) et vice versa. inuiki tu a raison, simplement le billet est plus sure que le compte en banque car toute choses à la valeur qu'on lui accorde. je m'explique: si ta banque fait faillite, l'argent inscrit sur ton compte bancaire s'envole tandis que ton billet garde sa valeur. pour qu'il la perde, il faudrait une chutte rapide de la confiance en cette monnaie ce qui n'est pas le cas des pays actuellement (quelques exception pour certains pays d'afrique).
en revanche, la ou le documentaire dis vrai, c'est que ce système ne peut fonctionner qu'avec une croissance régulière de l'économie mondiale afin de pouvoir générer suffisament de crédit pour payer les intérets des dettes.
des solutions sont envisageables telles que le prêt sans intéret sauf qu'une telle mesure reviendrai a détruire complètement le système monétaire actuel car il n'y aurait plus aucun intéret a prêter. ma conviction est que l'autorégulation finira par tout faire. lorsque le monde sera en très nette surpopulation, alors l'économie ne pourra plus croitre et les système s'effondrerons ce qui marquera le début du céclin de l'humanité. on ne disparaitra pas non mais la population dimiuera jusqu'a atteindre un niveau supportzble.
Par dm_5185b5a2bbf06 l'année dernière
@akiuni :

Incroyable que cette vidéo dise une chose, puis le prouve et qu'on puisse encore trouver des gens qui disent que "le documentaire est faussé".

Il est clairement montré est illustré la façon qu'ont les banques de créer "de tout pièce" l'argent virtuellement par le simple fait d'une contraction de crédit par un emprunteur sans que cette argent n'existe vraiment.

Revisionne la vidéo plusieurs fois si t'as des problèmes de compréhension.

Quand un esprit est face à une pratique aussi absurde qu'est ce système, il préfère s'accrocher et essayer de le légitimer en trouvant une raison rationnelle à son existence, car c'est trop dur pour lui d'accepter un truc aussi absurde. En l'occurrence, tu fais partie de ces personnes akuini

Ton argument sur les billets réels est inadapté pour justifier ton scepticisme même si les billets ne sont que des "promesses" papier reposant sur le confiance qu'ont leur porte, ils ont le mérite de DEVOIR EXISTER réellement, avant d'être prêtés, eux...
Par a l'année dernière
Pour moi ce documentaire est faussé dés le début. Dire que la banque n'a pas d'argent et qu'elle se contente de faire des promesses ne tiens pas debout car alors que dire des billets eux même ? ces petits bouts de papiers sans valeur qu'on échange pour acheter quelque chose, si ce n'est la promesse qu'ils offrent de pouvoir acheter quelque chose avec ?
C'est la confiance que les gens placent dans ces bouts de papiers qui est le moteur de l'agent, tout comme ils placent leur confiance dans les banques. Donc donner un billet, un chèque ou une garantie banquaire, c'est exactement la même chose ! D'où l'absence de nécessité pour les banques d'avoir de "l'argent", pourquoi s'en encombrerait t'elles puisqu'elles sont elles mêmes le moteur de la confiance ? Le fait qu'elles génèrent de l'argent est normal, cela fait partie de leur fonction dans ce cycle.
Mettre en doute le fonctionnement des banques revient à mettre en doute le système économique. Devons nous donc revenir au troc ? pfff...
Par akiuni akiuni il y a 2 ans
sur le meme sujet, un peut plus conspirationniste :
http://www.youtube.com/watch?v=QIU0BUyZ0-A
Par Jeff Hun il y a 2 ans