Coup de calcaire ? C'est l'addition sur un ring !

Try Our New Player
701 views
  • About
  • Export
  • Add to
Il y a un mois à peine, dans les vestiaires de la Boxe Montluçonnaise, aux côtés de Fred Merger, Michel Guerreiro touchait deux mots à un de ses boxeurs amateurs, Ahmed Benchrick, avant qu'il ne monte sur le ring du Gala (*) de Montluçon (Allier). Comme si le jeune homme, à la technique élégante, pouvait, avoir l'idée d'y renoncer. Comme s'il pouvait se perdre, sur un coup de tête. Ahmed Benchrick ne s'est pas laissé débordé par les courants d'air ce samedi 5 décembre. En 2009, il avait, si ça se trouve, déjà pris l'engagement de se débarrasser de la manie des “coups de calcaire”.
Ahmed Benchrick s'est débarrassé de “la glue”, c'est en effet la réputation que s'est faite son adversaire : se transformer en pot de colle.
Juste avant cette opération réussie de “décollement”, Omar Lamachi, lui, n'a pas donné un coup qui n'ait eu un écho sourd. L'élève de Michel Guerreiro tape fort et sa puissance n'entame pas sa mobilité. Il va même éjecter hors du ring celui contre lequel il boxe.
Le poids-lourd Mickaël Vieira, lui, se laisse bercer par la musique de son walkman. Il a décidé d'entrer chez les Pros en battant doucement la mesure. Il laissera en effet le slovène Sylvester Petrovic, 1mn et 46 secondes debout. Sacré “Micka”, assommeur, peut-être, mais mélomane, avant tout.

(*) A ce Gala, ont aussi boxé dans les rangs des Amateurs de la Montluçonnaise : Andy Le Grive, Alexandre de Almeida, Mickaël Iddir, Kevin Gadais et Yacine Benchrif.

0 comments