Advertising Console

    Roselyne Bachelot : "Que c'est touchant…"

    Reposter
    600 vues
    La Ministre de la Santé Roselyne Bachelot poursuit sa visite du Centre Hospitalier Spécialisé d'Ainay le Château, à une petite heure au Nord de Montluçon, dans l'Allier.

    Enthousiaste à l'idée d'inaugurer le pavillon d'ergothérapie, la Ministre plaisante : "Il ne va pas falloir oublier de m'applaudir !"
    Le Sénateur Gérard Dériot rassure Roselyne Bachelot : "Ca, on sait faire !".
    Le ruban tricolore est coupé, distribution d'échantillons de celui-ci par la Ministre : moment convivial, simple et très gai.

    Petit vent de panique : Roselyne Bachelot a perdu Stéphane Milaveau, le maire d'Ainay le Château. Le discret édile sera, heureusement, vite retrouvé.

    Dans le pavillon d'ergothérapie, c'est Didier Noyer, cadre de santé, qui accueille la Ministre : "Nous nous permettons de vous offrir quelques productions…".
    Didier Noyer fait aussi cadeau à Roselyne Bachelot d'un dessin, qu'"un patient tenait à lui offrir, mais qu'il n'a pas osé (lui) remettre".

    "Que c'est touchant… " : la Ministre de la Santé est gagnée par l'émotion.

    Roselyne Bachelot se ressaisit : "Ah ! mais c'est magnifique !".

    Un des cadeaux du panier qu'on lui a remis la surprend : "Ah ! mais c'est des sets de table !".

    Le Sénateur Gérard Dériot fait observer à l'invitée d'honneur du CHS que ces sets de table symbolisent la Forêt de Tronçais, dont elle est ici en lisière. Voilà pourquoi il y a un cerf sur l'un d'eux, par exemple.

    A l'évocation du cervidé emblématique de la Forêt de Tronçais, la Ministre de la Santé déclare qu'elle n'oublie pas qu'elle a été Ministre de la Chasse.

    A suivre…