Advertising Console

    Dégoût des couleurs

    Reposter
    Francis Weill

    par Francis Weill

    0
    98 vues
    Il y a une trentaine d'années, lorsque j'écrivais mes premières chansons aux accents écolos, on pouvait me prendre pour un utopiste ; aujourd'hui, lorsque je chante les mêmes ou que j'en crée de nouvelles, on pourrait presque me considérer comme un opportuniste ... et c'est bon signe. Ah ! Les temps changent !!!