Advertising Console

    Nicolas Sarkozy devant le Conseil Consultatif de Riyad, en

    Reposter
    L'Obs

    par L'Obs

    5,1K
    832 vues
    Lors de ce discours décrié par les défenseurs de la laïcité, le chef de l'Etat évoque "Dieu qui n'asservit pas l'homme mais qui le libère" ou encore "Dieu transcendant qui est dans la pensée et dans le c?ur de chaque homme".