Des salariés de l'automobile investissent la Bourse

L'Obs

par L'Obs

4,1K
85 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
PSA, Michelin, Continental, Delphi, Valeo ou Goodyear: des salariés de l'automobile -1.700 selon la police, 6.000 selon la CGT-, ont défilé jeudi à Paris pour dénoncer devant la Bourse la "logique financière" des groupes industriels du secteur qui licencient face à la crise. Les "Conti", dont l'usine de pneumatiques de Clairoix (Oise) est désormais fermée, sont venus en force réclamer l'"arrêt des poursuites" contre leurs six camarades condamnés à trois à cinq mois de prison avec sursis pour des dégradations commises à la sous-préfecture de Compiègne le 21 avril. Des représentants de General Motors, de Total, de Téléperformance et de Thales, également sous le coup de plans sociaux, ont gonflé les rangs de la manifestation. Des personnalités politiques, telles que Jean-Luc Mélenchon (Parti de Gauche) entre autres,  ont répondu à l'Appel des syndicats.

0 commentaire