Advertising Console

    Barrage de l'Aigle (le lâcher d'eau)

    Reposter
    Didier FOUR

    par Didier FOUR

    46
    8 426 vues
    Le barrage de l’Aigle, dit « le barrage de la Résistance », fut construit pendant la Seconde Guerre mondiale.
    Le barrage de l'Aigle est situé en France, une partie en Corrèze région Limousine et une partie dans le Cantal région d'Auvergne
    La retenue reçoit les eaux de la Dordogne, complétées en rive droite par celles de la Luzège, du Vianon et de l’Aubre et en rive gauche par celles de l’Auze et de la Vergne, captées et restituées dans la retenue.

    Le barrage est une belle réussite architecturale. Il est de type poids-voûte, surmonté d’une route et son parement amont forme un cylindre vertical de 150 mètres de rayon. Les deux évacuateurs de crue équipés chacun de deux pertuis débouchent dans deux déversoirs qui, grâce à leur profil en saut de ski, permettent de projeter l’eau à plus de 50 mètres du bâtiment. Le tronçon terminal de forme hélicoïdale bascule la lame d’eau dans un plan presque vertical, ce qui permet une large dispersion du flot et donne aux lâchures un aspect très spectaculaire (capacité maximale d’évacuation : 3 800 m³/s).

    La retenue, d’une capacité totale de 220 millions de m³, a une superficie de 750 hectares et 25 kilomètres de longueur. La hauteur de chute maximale est de 80 mètres.