Oskar Freysinger sur France 2 (10/12/09)

Charles_Martel_31
18
3 150 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Oskar Freysinger, à l'origine de la votation contre les minarets en Suisse, interviewé dans "L'objet du scandale" (10 Décembre 2009).

16 commentaires

Vive Oskar Freysinger !
Par Ned100 il y a 4 ans
Il y a des migrations qui sont faites pour l'économie, dans ce cas, pas d'amour, de solidarité, juste un intérêt économique de part et d'autre. Seulement, les migrations induisent une évolution de la société.
A ce moment, je trouve normal que le peuple autochtone revoit ses priorités (économiques, diplomatiques...) s'il considère que l'évolution apportée ne lui convient pas.

Après, la Suisse n'est pas comme la France et n'a peut être pas envie de le devenir, ce qui fait qu'elle commence à prendre des dispositions afin d'éviter le même résultat. Je les comprends
Et quant aux gens qui ont aidé la Suisse à un instant T, cela ne leur donne pas le droit de décider de la destinée de la Suisse, ou bien alors c'est une conquête qui s'est opérée et on ne parle plus de démocratie.
Par Dan il y a 5 ans
Bon recontextualisons...
Je suis à l'université et j'étudie les migrations car c'est mon domaine de prédilection... Premièrement : la main d'oeuvre Italiennes espagnols et plus tard portugaise est arrivé là pcq on avait besoin d'eux en Suisse... il y avait une demande de la part des autochtones...
Les français de genève en ont pris plein la poire dernièrement avec le MCG puisque d'apès ce parti il faut nettoyer le canton de "cette racaille" (je cite) ça ne te rapelle pas qqn ce terme...??? Le fait est que si tout les français quitte Genève il vaudrait mieu ne pas tomber malade puisque les hopitaux n'auront plus de personnel... Ils occupent énormément de poste pour lesquels il n'y a pas de main d'oeuvre qualifié, une régulation est toutefois nécessaire pour éviter les abus.
enfin le dernier point l'écrasante majorité des migrations se font à l'intérieur même des pays ou dans les pays voisins. Cela tourne autour des 93 %.
Par dballo il y a 5 ans
C'est plus compliqué si la question de fond est de savoir si on accepte ou non d'évoluer au contact des arrivants étrangers. Un peu d'évolution est nécessaire, trop à la fois, ça fait peur à tout le monde. C'est un débat sans fin. En plus j'imagine que la situation en France est différente de ce qu'on a en Suisse (j'y habite et les musulmans que je connais sont loin, mais alors très très loin d'être des extrémistes conquérants). Je trouve juste que le jeu de l'udc, à jeter de l'huile sur le feu, est plutôt néfaste; ça exacerbe inutilement des conflits potentiels en prenant pour "preuve d'esprit conquérant" des minarets qui symbolisent avant tout le lien entre ciel et terre, comme nos cathédrales. S'il y a réellement une menace de conquête, alors interdire les minarets (juste de prétendus symboles,donc) ne résoudra rien du tout, c'est ridicule. Le but est de donner l'impression que l'udc travaille au bien du pays, alors que là, c'est du débat pour le débat
Par Alberto Henriquez-diaz il y a 5 ans
dballo, tu me dis que les étrangers sont à 40% à Genève, en même temps tu me dis que si je viens, je ne serai pas apprécié car vu comme étranger. Ça te paraît si illogique que ça? Si 40% de la population est étrangère, ce n'est plus de la tolérance qui est exprimée par le peuple autochtone, mais de la faiblesse qui donne lieu à un changement de population, donc à une colonisation.
Es-tu pour la colonisation? Moi non et je comprends que les Suisses ne veulent pas voir leur pays changer complètement (même si beaucoup d'étrangers sont des Français qui sont très proches comme peuple).
En gros chacun chez soi, est-ce extrémiste?
Par Dan il y a 5 ans
Voir plus de commentaires