Advertising Console

    The Bonus (: me amor :)

    Reposter
    zamok

    par zamok

    9
    822 vues
    S’il m’était donné de dire toute la vérité, je la dirais sans hésiter.
    L’histoire que je vais vous conter est la mienne, enfin la sienne. Celle d’un enfant qui a grandit dans l’incompréhension de tout ce qui l’entourait et qui pourtant trouvait un sens à être là. Ce sens n’était autre que le bonheur, l’euphorie d’ « être » tout simplement, de vivre, de découvrir le monde, de le questionner, de le dévorer et sans doute d’être dévoré par lui.
    Encore aujourd’hui,
    sur cette terrasse,
    sous une pergola,
    au milieu de la rythmique des grillons invisibles,
    dans le jour qui se lève sur la Toscane sauvage,
    dans la maison d’une amie ayant aussi traversée les sentiers battus de l’enfer,
    ici même,
    il y a longtemps et jusque maintenant;
    je vibre.
    Dans l’immensité d’instants qui me sépare de sa naissance il y eut de l’eau stagnante, bientôt croupie.
    Accroupi au plus profond de ma tête j’ai attendu le moment de récupérer mon âme.
    Il se pourrait que ce retrait soit la réaction a un évènement précis. Il se pourrait aussi qu’il en soit autrement. Il me faut, pour le savoir, revenir en arrière, avant les grands tourments, enfin avant l’absence. J’aurais aimé vous parler de mes vies antérieures mais je n’ai pas beaucoup plus de souvenirs de ces vies là que de l’actuelle. Allons à l’essentiel.