Ma vie sans carbone (17)

Libération
1K
12 566 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Deuxième partie : le chantier

Parallèlement à une enquête concernant un vol de protéines animales, notre véloreporter s'intéresse aux méthodes de construction bioclimatique, avec, non exhaustivité oblige, un focus sur trois techniques mises en oeuvre au hameau des Buis : les briques en terre/paille (pour créer notamment des cloisons à forte inertie thermique), l'étanchéité à l'air (via des rouleaux de fibre de chanvre tartinés avec de la terre), mais aussi les limites du système (les fondations sont en béton).

Pour plus d'infos techniques : http://www.la-ferme-des-enfants.com/voir_aussi_hameau_architecture.html

Niché au sommet d'une falaise en Ardèche, le Hameau des Buis est une expérience très écologique et peut-être encore plus sociale. Sous la houlette de Sophie Rabhi, fille du philosophe et spécialiste de l'agriculture bio Pierre Rabhi, un village est en train d'être construit autour d'une école Montessori, essentiellement par des bénévoles venus là s'initier à la construction bioclimatique et à la vie en communauté.

Retiré à deux kilomètres plus haut sur la colline, le penseur du "retour à la terre", Pierre Rabhi, peaufine son prochain livre sur le thème de la "sobriété heureuse".

La Chronique sans carbone débarque dans ce lieu où charpentiers, mystiques, électriciens, contemplatifs et autres écolos mangent leurs plats végétariens à la même table, ou presque, du poulet étant sacrifié une fois par semaine pour les irréductibles travailleurs carnivores (rappel : manger un steak équivaut à parcourir 10 kilomètres en voiture en termes d'émissions de gaz à effet de serre).

9 commentaires

ok, l'insulte est facile et déplcée mais ça fait parfois du bien, à moi!
pour le reste, pourquoi dire que tout le monde devrait vivre comme lui? non, mais si la pluspart pouvait reflechir un peu par eux meme plutot que de se reposer sur les solutions proposées par le plus parformant en communication (souvent c'est le gros mechant capitaliste :-) cela developperait justement les petit metiers ou entrepreneurs, cela diversifierait le paysage et developperait une économie locale peut etre de maniere differente mais certainement pas au détriment des revenus de chacun car ça n'aurait pas d'avenir. d'autre part ça n'est pas parceque l'on vit dans tel type d'organisation aujourd'hui qu'il faut crindre le changement, surtout lorsque comme ici qqu'un propose de recentrer l'evolution (progrès on croit tjrs que ça veut dire autrre chose) sur l'homme, son rythm et ses interactions sociale.
Ce coup ci je te fait une bise alors.
Par Arnaud il y a 4 ans
c'est respectable, mais ce n'est pas un modèle, car si tout le monde le suivait, la France ferait faillite, plus de sécurité sociale, plus de travail, plus de création de richesse, plus d'armée pour nous défendre des pays étrangers qui envahiraient notre territoire devenu sans défense.
La démarche de cet homme est celle d'un ermite, je ne suis pas contre du tout, mais qu'on cesse de nous présenter cette dernière comme un modèle pour tous !
PS : votre insulte est inutile
Par bernardo2 il y a 4 ans
Pourquoi critiquer? Parce qu'on n'est pas capable de comprendre, le plus souvent! Respecter le choix réfléchi de quelqu'un c'est d'abord savoir réfléchir pour comprendre son raisonnement. Du con.
lui il agit dans le sens de ses convictions. essaye d'en avoir ça sera déjà pas mal.
Par Arnaud il y a 4 ans
Ma vie sans gout ...
Par dilger666 il y a 4 ans
Retourne donc dans ta caverne
Par bernardo2 il y a 4 ans
Voir plus de commentaires