Advertising Console

    Demain dès l'aube

    Repost
    594 vues
    Le réalisateur français Denis Dercourt et l’acteur Vincent Perez étaient à Montréal pour venir présenter le film Demain dès l’aube au Festival du nouveau cinéma. Contrairement à l’habitude, je ne les ai pas rencontrés sur le tapis rouge mais en toute simplicité, au Cinéma du parc, lors d’une présentation spéciale pour les cinéphiles.

    Synopsis : La relation de deux frères dont le plus jeune est passionné de batailles historiques, au point d’être coupé de la réalité et de ne plus vivre qu’à travers les jeux de rôles. À la demande de leur mère, Mathieu, l’aîné, va tenter de sortir Paul de cet univers mystérieux et secret où la frontière entre jeu et réalité n’existe pas toujours.

    Pour y parvenir, il n’aura d’autre choix que d’y basculer à son tour…

    Demain dès l’aube c’est surtout le titre d’un poème de Victor Hugo que voici, qui a inspiré le titre du film.

    Demain dès l’aube…

    Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne,
    Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m’attends.
    J’irai par la forêt, j’irai par la montagne.
    Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

    Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
    Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
    Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
    Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.

    Je ne regarderai ni l’or du soir qui tombe,
    Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
    Et quand j’arriverai, je mettrai sur ta tombe
    Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.

    Bon cinéma !