Nilda Fernandez - making of

Bouvard Yannick
59
248 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Doit-on dire que Nilda Fernandez revient ? Il est si souvent parti, si souvent ailleurs, si souvent de passage qu’il nous a donné l’habitude de le voir surgir comme par surprise, selon un calendrier qui n’appartiendrait qu’à lui. Voici donc son nouvel album en français, dix ans après Mes hommages, dans lequel il chantait ses aînés, de Ferré à Polnareff. Mais, depuis, sa vie a été un maelström d’aventures et de création. Il a vécu et chanté plusieurs années en Russie, il a monté un spectacle avec des artistes de cirque à Cuba, mis en scène Carmen avec des artistes de flamenco, bâti un spectacle avec des amateurs sur la mémoire de la ville d’Ivry, chanté ici ou là. Enregistré à Gênes, ce nouvel album prouve une fois de plus que Nilda Fernandez n’a pas essayé de refaire du Nilda Fernandez ; il a seulement accompli son devoir, « le devoir de renaître, de s’engendrer soi-même. »

0 commentaire