Advertising Console

    Joan en Seance de Dedicace - BédéCiné 2009 Illzach

    Reposter
    lefuretmulhousien

    par lefuretmulhousien

    75
    254 vues
    Naissance de Joan Spiess le 16 novembre 1963 à Mulhouse.

    En 1976, Joan dessine pour son seul plaisir ses premières vraies BD.

    En 1981, Joan entre à l'école des Beaux Arts de Mulhouse. En cinq ans, il s'y initiera aux mystères des Arts Plastiques et y fera quelques rencontres, comme Romuald et Lèbre avec qui il crééra plus tard Les Cartoonoïdes, leur fanzine - où La Petite Lucie fera sa première apparition, en 1987.

    En 1986, avant même d'avoir terminé les Beaux Arts, Joan commence à travailler. Il décore des salons de coiffure, dessine des cartes et fait le serveur dans un bar-restaurant de la région mulhousienne, dont il a ornementé le menu. Tellement bien que les commandes affluent. Nouvelle corde à son arc, de grandes fresques murales et le pochoir de rue. Joan voyage beaucoup, entre deux illustrations et un bar rock. C'est au cours d'un de ces voyages qu'il croise le chemin de son premier dessinateur de BD, Cartier. Il met en couleur quelques uns de ses albums, dont Épices and Love et Le Pigeon Maltais.

    En 1987, il vit son premier festival de la bande dessinée à Angoulême. Il y accompagne Cartier. Il y est abordé par Rackham, une petite maison d'édition avec qui il fera plus qu'un petit bout de route. En 1988, pour la Fête de la Musique il crée avec Louis Perrin, un ami plasticien, et l'américain Olin Calk le premier d'une série de véhicules bizarroïdes, Le Tube de l'Été, un mutant qui se transforme en instrument à percussions. Les suivront, à quelques années de distance, le Chtoff-Mobil, le Garage Makino et, en 1998, Al'Uzine. La même année, Joan entame une longue collaboration, qui se poursuit aujourd'hui, avec Les Dernières Nouvelles d'Alsace, à qui il confie règulièrement sa vision dessinée de l'actualité locale.