Pasqua accuse Chirac et Villepin

Public Sénat
1,2K
23 459 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
L'ancien ministre de l'Intérieur -condamné à un an de prison ferme dans l’affaire de l’Angolagate- contre-attaque.

Charles Pasqua, sénateur des Hauts-de-Seine, condamné à un an de prison ferme dans l'affaire de l'Angolagate, contre-attaque.

"En décembre 1995, Jacques Chirac, Dominique de Villepin, Charles Millon (…) étaient informés par la DGSE des ventes d'armes vers l'Angola", a accusé Charles Pasqua, ce jeudi, lors d'une conférence de presse.

Au sujet de la libération de pilotes français détenus en Bosnie, il a affirmé que "cette opération s'est faite avec l'aval du Président de la République".

"C'est sur les fonds (secrets) du Président que les premiers versements "de l'opération ont été réalisés. Il ajoute : "Dominique de Villepin m'a remis en personne la somme de 900 000 francs à cet effet".

Les commentaires sont désactivés pour cette vidéo.