Advertising Console

    Intervention Yannick Jadot sur Copenhague 11 novembre 2009

    Reposter
    374 vues
    11/11/2009 "Les changements climatiques, ce sont déjà 300 000 morts et l’inaction, pour nous, est un crime contre l’humanité", a souligné Yannick Jadot (Verts/ALE, FR). Il a déploré l’absence de "plan B" et le blocage de la négociation. Après le discours de Vaclav Havel, une leçon de modestie s’impose : "arrêtons de feindre que l’Europe est le chef de file des négociations climatiques. Généralisés à l’ensemble de la planète, les engagements européens conduiraient à un réchauffement d’au moins 4°C d’ici la fin du siècle". En refusant de prendre à son compte les demandes formulées par le Parlement, "le sommet européen a pris une très lourde responsabilité" : celle d’un échec à Copenhague. Et de conclure : "l’Europe peut reprendre le leadership en passant immédiatement à 30% d’objectif de réduction et à au moins 30 milliards de soutien aux pays du Sud.