Radio-Télévision Renaissance–Bujumbura–Burundi,décembre 2000

Bernard-Henri Lévy
121
4 879 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Informer pour que les pages sombres de l’histoire burundaise ne se répètent pas. Et pour que, surtout, le Burundi ne devienne pas un nouveau Rwanda. Telle était la mission que se fixait Radio Renaissance, lorsqu’elle a émis pour la première fois de Bujumbura, il y a neuf ans. Bernard-Henri Lévy - qui fut, notamment via la Fondation André Lévy, à l’origine de sa création - était, ce jour-là, l'invité d’Innocent Muhozi, alors directeur de la télévision d'État et devenu, depuis, directeur de la première chaine privée du Burundi, liée à Radio-Renaissance et aidée, Télévision-radio Renaissance.

Voici la première partie de cette interview, en décembre 2000, menée par Innocent Muhozi. Bernard-Henri Lévy y évoque les génocides qui ont marqué le XXè siècle. Notamment celui du Rwanda, impressionnant "par sa vitesse" . Bernard-Henri Lévy y parle de son refus de la pureté identitaire, de ce qu'est la citoyenneté, mais aussi la définition du rôle du philosophe.

1 commentaire

What's the website of your tv?
Par umuntu1 il y a 5 ans