Advertising Console

    Mathieu bock-côté sur le cours d'ÉCR 1/3

    Deus ex machina

    par Deus ex machina

    29
    612 vues
    Mathieu Bock-Côté et Joëlle Quérin sont tous les deux étudiants au doctorat en sociologie à l’UQAM. Pour eux, la contestation de l’implantation du cours d’éthique et de culture religieuse est loin d’être un événement isolé. Elle s’inscrit dans une crise sociale beaucoup plus large qui renvoie profondément à l’identité du Québec. Le fondement du rejet de ce nouveau programme qu’on observe à plusieurs endroits du Québec est issu d’un conflit de vision entre une vision populaire qui s’oppose à celle dont fait preuve une certaine élite, dite « multiculturaliste », qui a mis sur pied le cours en question.

    En compagnie de Carl Bergeron et de Charles-Philippe Courtois, Mathieu Bock-Côté et Joëlle Quérin ont donc mis sur pieds un dossier critique dans la revue l’Action nationale sur l’implantation de ce cours obligatoire sans possibilité d’exemption dans toutes les écoles du Québec.