Clash : Jacques Maillot / François Loncle

Prince de Condé
1,7K
9 786 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Altercation entre Jacques Maillot et le député François Loncle lors de l'émission "Les grandes gueules" animée par Olivier Truchot et diffusée le 30 octobre 2009 sur RMC. Avec aussi les interventions de Pascal Perri, Claire O'Petit et Etienne Liebig.

9 commentaires

Les grandes gueule devrait s'appelé les grandes gueule de cons !
les grandes gueules, c'est laliberté d'expression pure et les sujets abordés sont des sujets d'actualité importants . Pas d'accord avec toi zinzags. Je les écoutent depuis 5 ans pas toi j'imagine ! Maillot à raison, François Loncles est un con qui a peur de perdre un privilège : celui d'être absent sans perdre d'argent.
Par gillesservat il y a 5 ans

c'est une loi stupide. Punir les parlementaires au niveau du porte monnaie, c'est comme vouloir motiver les élèves avec une cagnotte, c'est du pur non sens et c'est même immoral. Les valeurs de la République ne sont pas négociables en cash.

Les élus sont responsables devant leurs électeurs, dont ils sont les représentants. A eux seuls revient la légitimité de s'organiser parmi les différentes missions qu'ils doivent mener.
Au lieu de vouloir étendre le flicage généralisé, on devrait promouvoir la responsabilisation, l'autonomie, l'efficacité et l'indépendance.
Et c'est valable pour tout le monde.

Par redgrunt il y a 5 ans
Ces parlementaires qui se cachent derrière le pseudo bon sens du citoyen lambda et les sacros saintes valeurs démocratiques ou les électeurs,quand on sait à quel point le système est tronqué et opaque,ne sont que salopards...
Par endofrabbithole il y a 5 ans
Un peu de modération dans la critique de nos députés. Ils ne sont pas parfaits mais ils nous ressemblent un peu quand même, avec nos qualités et nos défauts. Moi je commence à trouver très suspect toutes ces critiques sur l'incompétence, la corruption, l'éloignement, et j'en passe, de nos représentants. On voudrait nous convaincre que la démocratie parlementaire est une mauvaise chose que l'on ne s'y prendrait pas autrement. Nous n'avons d'ailleurs sur le plateau que des commerçant, homme d'affaires, "éducateur" (?) qui évidemment sont eux représentatifs "du peuple" (?) contre ces "élites". Personne pour critiquer la servilité éternelle des juges pour l'accomplissement des basses besognes, personne pour critiquer les journalistes qui sont devenus propagandistes et qui n'enquêtent plus. Molo les critiques.
Par komcava il y a 5 ans
Voir plus de commentaires