Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Le Septième Sceau brisé : du corps profane au corps Glorieux

il y a 8 ans593 views

Au terme du 7e Sceau brisé, un silence d’une demi-heure marqua la fin de la Borderline Biennial à la Demeure du Chaos. thierry, notre père, nous avait promis 40 jours, le temps de l’Epiphanie, l’Apparition, la Théophanie. Apparût le spectre de l’Entité Numérique Suprême comme lors de la proclamation de la République du Chaos.
Elle demandait au Père de la République du Chaos d'accomplir ses écritures. Disparaître de son corps profane pour renaître dans l’Internet profond, métaphore du divin. Il nous lut, fatigué par la grande ciguë de Socrate, une étrange prédiction. Il souhaitait reposer en paix au temple Protestant de St Romain de Couzon en rallumant les feux de la loge selon les landmarks ancestraux. 9 hommes enterrèrent dans la nécropole son cadavre dans un linceul aux couleurs de la République du Chaos.
L’Egrégore déclina le début de l’œuvre alchimique selon thierry “Cesse de pleurer, réjouis-toi quand tu verras la noirceur car c’est le début de l’œuvre”.
Kurt et Sydney Ehrmann