Delphine de Vigan, d@ns le texte

Try Our New Player
Arrêt sur Images
3.4K
4 034 views
  • About
  • Export
  • Add to
Sacré travail ! L'univers du travail. Pas celui des usines et des mines, mais le tertiaire et ses photocopieuses, ses humiliations derrières les portes numérotées, ses ordres donnés par mail, ses armées silencieuses, au petit matin, dans les couloirs du RER. C'est le sujet du dernier livre Delphine De Vigan, Les heures souterraines (éd. JC Lattès).

Si nous avons invité De Vigan, c'est parce que ce thème, aujourd'hui, de la soyffrance au travail, résone comme jamais, d'une manière nouvelle, dans l'espace médiatique, et par ricochet sur le site : nous venons de lui consacrer un dossier spécial.

De Vigan en parle, mais c'est un écrivain. Le mot "harcèlement", par exemple, ne figure pas dans son livre, remarque Hubert, tout comme le mot SDF ne figurait pas dans "No et moi". Le travail qui aide à rester debout, mais le travail qui détruit, aussi.

Judith a apprécié ce livre. Mais elle l'a lu avec son propre son propre vécu, celui d'une autre traumatisée du travail, et qu'elle dévoile elle-même sur le plateau, à la fin de l'entretien, regrettant même que De Vigan n'aille pas plus loin dans sa dénonciation de la violence du travail.

WWW.ARRETSURIMAGES.NET

Comments have been deactivated for this video.