Lancine Camara fustige le chef de la junte DADIS CAMARA

1 622 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
D’une façon unanime, la communauté internationale a condamné les événements malheureux de Conakry et ne manque pas de remettre en cause le pouvoir du capitaine Moussa Dadis Camara, malgré les déclarations de son ministre des Affaires Etrangères et des Guinéens de l’Etranger Alexandre Cécé Loua: « L’homme que je connais, qui est le Capitaine Moussa Dadis Camara, qui a pris le pouvoir le 23 décembre 2008 sans effusion de sang ne peut se donner une raison pour tirer sur la population. Le 1er magistrat du pays, je ne le vois pas instruire les forces de sécurité l’armée à tirer sur les populations », conviction contraire aux accusations de la communauté internationale.

Pour l’Union Européenne, le chef de la junte guinéenne devrait être jugé pour ‘’crime contre l’humanité’’, Washington demande avec la plus grande fermeté le départ du MDC, Président du CNDD. Pour finir, le Procureur de la Cour pénale internationale a confirmé récemment que son Bureau procédait à un examen de la situation dans ce pays.
M Lanciné Camara, Président de l'Union internationale des journalistes africains et rédacteur en chef du mensuel Le Devoir africain se dit déçu par le personnage « Au début je le prenais comme quelqu’un qui peut faire comme Amadou Toumani Touré, c’est –à-dire partir après avoir fait des élections libres et transparentes, c’est ce que j’avais cru comprendre, je le prenais aussi pour quelqu’un qui voulait faire de la Guinée un modèle. Un modèle de développement, modèle de stabilité, .. Je lui ai dit avec modestie cela va vous grandir si en peut de temps, vous organisez des élections libres et transparentes, cela vous permet de partir puis dans six ans, vous revenez éventuellement proposer votre candidature. . au mois d'août c'est ce que je lui ai dit» M lanciné se dit profondément choqué de MDC et en appelle à la communauté internationale.

0 commentaire