reproduction cinématographique 2

Urbain GLANDIER
123
118 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Les artistes et artisans du cinéma indépendant face au système de re-production cinématographique français.
témoignage et réflexion autour de la"leçon de chose" empirique que constitue la sortie, très discrète d'un petit film en dehors de toutes les normes d'usage dans le domaine de la production de cinéma : sans le financement , le mécénat ou le soutien de quelque réseau institué ou informel, subventions, aides, fonds et primes publics ou privés, sans "marché" prédéfini, télévision ou médiateur quelconque de "produit culturel".
Considérant (chimériquement ?) le Cinéma comme le "7ème Art" , une oeuvre peut elle y prendre corps, exister et être diffusée et reçue par le public auquel elle se destine à partir de seule volonté de ses auteurs et soutenue par leur seule ambition d'autonomie et d'expression artistique qui anime cette volonté ?
le système de production cinématographique n'est il qu'une modalité de re-production de modèles de consommation prédéfini, optimisés selon une figure du "goût majoritaire" ?

Les commentaires sont désactivés pour cette vidéo.