Les Pratiks, Gaël POLLES & Jean-Paul O'MENY interviewés

Découvrir le nouveau player
Lucie Brasseur
22
132 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Les Pratiks, Gaël POLLES & Jean-Paul O'MENY, fondateurs de PRATIKS : La vie des Pratiks c'est très simple : je ne sais absolument rien faire de mes dix doigts, car ma mère ne m'a pas permis de toucher à un tournevis, je l'en remercie et à un moment donné ça suffisait, j'ai essayé de chercher sur Internet comment planter un clou. Je n'y suis pas arrivé, j'ai donc décidé, avec Gaël de faire ce site. Le pitch c'est Wikipédia en vidéo sur tous les gestes de la vie quotidienne, tous les gestes pratiques.

Gaël Polles : C'est exactement ça, il dit qu'il n'y avait que lui qui ne savait rien faire de ses dix doigts, en fait, à vingt doigts on était pas plus doués. On n'était pas des manuels du tout et un jour on s'est dit : y a pas de raison arrive pas à faire les choses : il suffit qu'on nous les montre. Comme pour tout, il suffit de copier sur les autres. A force de réflexions, on s'est dit que la vidéo, c'est un domaine qu'on maîtrise très bien tous les deux car c'est notre métier d'origine. Jean-Paul depuis quelques années avait développé une véritable expertise d'internet. On a voulu mettre la vidéo au service de la vie quotidienne, grâce à internet et c'est comme ça qu'est né Pratiks : des vidéos pour tout faire.
Twideco TV : Si je comprends bien, la création d'entreprise ce n'est pas une première pour vous ?

Jean-Paul a créé sa première entreprise quand il avait 18 ans et son groupe abrite aujourd'hui trois entreprises, plus aujourd'hui Pratiks.

Vous avez alors des conseils à donner à des jeunes qui veulent monter leur boîte?

Gaël : Si vous souhaitez monter un site web qui donnerait des vidéos pratiques : il ne faut pas le faire !!
Jean-Paul : Je fais attention aux conseils qu'on me donne et aux conseils que je donne. Ca dépend du secteur d'activité, mais l'important c'est d'y croire, c'est d'y aller, c'est d'essayer de devenir très très vite, pas que Français, car la France est un petit marché

0 commentaire