Advertising Console

    Asselineau contre Baverez 1/3

    Reposter
    Prince de Condé

    par Prince de Condé

    1,8K
    5 445 vues

    6 commentaires

    evhee
    18:14 L'obscénité des chiffres qui sont avancés : nous avons le gouvernement français qui nous dit qu'en gros nous mettons 360 MILLIARDS D'EUROS SUR LA TABLE.
    Mince alors ! : Monsieur Fillon en octobre dernier, en Corse, nous expliquait qu'on ne pouvait pratiquement pas faire de travaux dans un commissariat de police, parce que la France était en faillite. ;;;;ET VOILA D'UN SEUL COUP DES DIZAINES, DES CENTAINES DE MILLIARD S D'EUROS "TOMBENT COMME A GRAVELOTTE". Alors évidemment on va me dire, .......
    Par evheeIl y a 3 ans
    evhee
    ........ " mais ne vous en faites pas, ça va en fait, rapporter de l'argent ! " : De qui se moque t on !?
    sur les 360 MILLIARDS D'EUROS, IL Y A DEJA 40 MILLIARDS D'EUROS QUI SONT DE LA DETTE QUI VA CREUSER LA DETTE PUBLIQUE FRANCAISE;
    On va donc faire grimper la dette publique française d'au minimum, 2 points : LES CRITERES DE MAASTRICHT SONT D'UN SEUL COUP PULVERISES ! Ceux là mêmes qui nous expliquaient qu'il fallait absolument mordicus s'en tenir aux critères de Maastricht, d'un seul coup, font voler en éclats tous ces critères. Je voudrais insister sur le fait que LES 40 MILLIARDS D'EUROS QUE L('ON VA DONNER AUX BANQUES, ça fait quand même 240 MILLIARDS DE FRANCS : C'est 3 FOIS LE SCANDALE DU CREDIT LYONNAIS, C'est également 75% DE NOTRE IMPOT SUR LE REVENU/
    Par evheeIl y a 3 ans
    Giordano-Bruno
    Asselineau 1 / Baverez 0
    Par Giordano-BrunoIl y a 6 ans
    mail1234567890
    Baverez pulverisé. Le nouvel ordre mondial a de bien mauvais laquais , c'est notre chance
    Par mail1234567890Il y a 6 ans
    Moussars
    Baverez le nullisime ! Même s'ils sont nombreux à postuler ce qualificatif !
    Enfin nuls mais aussi complices des profiteurs.
    Ecoutez le bien ! Il est difficile à comprendre parce qu'il défend un point de vue indéfendable. Et sur la forme...
    Il n'arrive pas à la cheville d'Asselineau.
    Pas eu les institutions politiques pour accompagner le libéralisme sauvage ?! La faute à qui ! Mais c'est volontairement qu'il n'y pas eu et n'aura pas d'institutions DEMOCRATIQUES en dehors du NOM !
    Par MoussarsIl y a 6 ans
    Voir plus de commentaires