Réchauffement climatique : les erreurs du Giec - Partie 4/6

woody22

par woody22

47
6 499 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Le professeur Vincent Courtillot, de l'Académie des sciences, n'est pas climatologue, mais géologue physicien, doté d'un CV académique très étoffé. Il a été amené à s'intéresser presque incidemment aux données du climat, car géologie et paléo-climatologie se rejoignent parfois. Sa qualité scientifique lui a permis de se mettre assez rapidement à niveau !
Dans cette vidéo, avec une clarté pédagogique et une brillance orale qui n'exclut pas la rigueur scientifique, M. Courtillot étrille littéralement la "science" contenue dans les rapports du Giec.
Une personne de bonne foi ne peut pas ne pas être absolument convaincue que les conclusions du GIEC, induisant une relation majeure de cause à effet entre CO2 et températures terrestres, sont très fortement entachées d'erreurs graves après avoir vu cela. Moteur !

Source des vidéos : Université de Strasbourg < http://tinyurl.com/yd9jrte >

1 commentaire

La science aujourd'hui est condamnée à se faire frapper sur les doigts quand elle tente de démontrer que le soleil pourrait avoir une influence sur le climat ! (n'en déplaise à la secte du CO2) .. Bientôt, elle devra se battre pour prouver que l'eau mouille (courbes à l'appui) . Ouf, on a déjà intégré que la terre était ronde ! ... Voilà ce qu'on pourra retenir également de cette période de dégénérescence totale. Ou alors, peut-on encore aller plus loin dans l'absurde ?
Par Video_Dailymotion il y a 4 ans