Mulhouse - Festival Meteo 2009 - MilleFleurs et CriesConsort

lefuretmulhousien
69
125 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Ouverture sur un concert plutôt iconoclaste puisqu’on y entendra tout aussi bien du William Byrd (1728–1777) que l’improvisation la plus contemporaine. C’est là le projet qu’avait Christoph Schiller en organisant la rencontre du choeur qu’il dirige, Millefleurs, avec l’ensemble de flûtes à bec Criesconsort. Bien évidemment ce n’est pas à un improbable métissage ou crossover que l’auditeur est convié mais plutôt à la confrontation de deux univers bien moins séparés qu’il n’y paraît de prime abord. Rarement choeur d’improvisation n’aura été si convainquant et même si les choristes ne sont pas tous chanteurs de formation, il n’en reste pas moins que la qualité, l’équilibre et l’homogénéité de l’ensemble est étonnante, la cohérence impeccable.

0 commentaire