Advertising Console

    Yves LEGROS 3

    Repost
    Marc ROHNER, Artprems

    par Marc ROHNER, Artprems

    26
    571 vues
    Yves LEGROS, passe-muraille.

    De quel côté du mur se trouve Yv LÉO ?
    Du côté qui retient les émotions distillées avec retenue, celles passées par la matrice de ses réflexions intérieures ? Oui, bien sûr. Mais aussi du côté protecteur hérissé d’excroissances architecturées pour lequel il accentue la fragile migration des vies errantes, pelure de mur mis à nu.
    Les blessures sont encore douloureuses. Mais Yves LEGROS sait soigner les bleus de l’âme grâce à son code d’honneur, héritage martial et poétique d’années lestées d’énigmes patronymes : Mon nom est légion. La quête spirituelle s’exprime de phrases impulsives, en mouvements d’intériorité.

    De plaques et bocaux, il tisse une galaxie d’insignifiants univers parallèles, prêts à émouvoir, juste pour de vrai. Il travaille des outils frappés d’apartheid, les anime, leur créer une affectueuse personnalité. Yves LEGROS, exprime l’abstrait, masque le manifeste et retourne l’invisible pour qu’il en soit le relief. Le sien, ou celui de l’autre côté ?