Les Pompiers de l'Extrême rallient la Corse à la nage

Jean-Luc Annone
5
1 971 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Ludovic Ruaux, président des" Pompiers de l'Extrême ", Patrick Fernandez, son relais en région Provence-Alpes-Côte-d'Azur, Julien Giuntini en charge de la logistique, Fred Dané le skippeur, les quatre nageurs et les trois kayakistes se sont lancés samedi 26 septembre 2009 d'Antibes pour rejoindre la Corse. Le but de l'association est noble : apporter une aide globale, - parce que non seulement financière- aux orphelins de sapeurs-pompiers disparus en mission.
Pour récolter le plus de dons possibles, pour faire connaître leur association née il y a un an dans l'Oise, ils étaient dix " à se jeter à l'eau " samedi à 14 heures depuis la plage du Ponteil à Antibes avec pour seul objectif de rejoindre à la nage, Algajola en Corse. 181 kilomètres que se " partagent " quatre nageurs suivis par trois kayakistes dont les mérites ne sont pas des moindres-, un skipper, un médecin retraité du corps des sapeurs-pompiers, un homme " à tout faire ", embarqués pour les trois derniers sur un catamaran aimablement prêté par un sapeur-pompier d'Antibes, passionné de voile.
En 2008, une équipe avait relié la Corse au continent. Samed dernier, c'était l'inverse mais avec la même détermination, le même cœur, le même courage nécessaires à une traversée impossible sans au minimum 40 heures d'efforts dilués à chaque instant dans l'eau de la Méditerranée. * Battre le record de 2008 (41 heures de nage), * Mettre en œuvre un défi physique extrême afin de récolter le plus grand nombre de dons en faveur de "l'œuvre des Pupilles de France", * Faire connaître les risques de la profession : Autant de motifs pour que beaucoup d'agents du Sdis 06 se soient retrouvés samedi dernier à 14 heures sur la plage du Ponteil d'Antibes, pour accompagner lors de quelques brasses ou pour encourager depuis la plage, des sapeurs-pompiers venus de toute la France pour servir une seule cause : aider au mieux les orphelins de celles et ceux qui furent des collègues. Un reportage http://www.eco-mer.org

Les commentaires sont désactivés pour cette vidéo.