Sarkozy répond à Ahmadinejad

robin1423

par robin1423

80
4 700 vues
Paris a rejeté mercredi le "chantage" de l'Iran, qui souhaite échanger la liberté de la jeune Française Clotilde Reiss contre celle de prisonniers iraniens en France, marquant un nouveau palier dans la guerre des mots que se livrent les deux pays.

"Il n'y aura pas d'échange et le président iranien le sait bien", a dit Nicolas Sarkozy à France 2 et TF1.

"C'est du chantage (...) Est-ce que vous croyez que je suis un homme à aller échanger l'assassin de (l'ex-Premier ministre iranien) Chapour Bakhtiar contre une jeune étudiante dont le seul crime est de parler la langue de l'Iran et d'aimer la civilisation perse?", a-t-il ajouté dans un entretien réalisé à New York.

Source : AFP