Advertising Console

    De la manifestation de Rio aux meurtres de Port-Gentil

    Reposter
    max banzium

    par max banzium

    3
    2 103 vues
    Marche pacifique le 7 Août 2009 pour exiger la réouverture des listes électorales, le report dans l'élection, et la démission de l'ex Ministre de la Défense, Ali Bongo. Et il y eut des blessés.
    Rassemblement devant la CENAP, la proclamation fut retardée et encore repoussée.. Un résultat si énorme à avaler qu'il faudra envoyer l'armée pour mater les contestataires, blesser des candidats opposants. Si ce n'est pas un coup de force électoral..
    Aujourd'hui, combien de morts et de violences faut-il encore compter pour que la France cesse de peser la vie des Gabonais avec les intérêts du pétrole? La révolte du peuple ne suffit pas pour justifier la fraude électorale? Comment un pays peut-il être à feu et à sang pour la victoire d'un candidat dans une démocratie? N'est ce pas la preuve la plus évidente qu'Ali B. n'est pas élu par son peuple? Thierry Mombo est la victime d'un système en danger, qui a peur.
    Les Gabonais ne l'oublieront jamais. Hommage aux nombreuses victimes de la répression.