Advertising Console

    Exquise Ofrénie

    Reposter
    lie-B-lule

    par lie-B-lule

    3
    601 vues
    Les corps dansent comme ils crient, cris de folie, non, cris de libération. Car un corps enfermé n’en est pas moins un corps, corps de cheval, corps d’Homme, avec ce besoin immanent de sortir de lui-même. Et cette petite voix qui nous dicte nos pas, soient-ils dans le bon sillage, celui qu’il nous faut à chaque pas creuser et donner de notre chair à cette terre pour permettre d’avancer. Plus rien qu’un cri pour oser s’affirmer, se montrer vivant, rien de plus qu’un rêve pour espérer encore. Et la certitude qu’avancer est une nécessitée.
    Pourquoi ? Parce que le ciel est bleu