Advertising Console

    Jean-Pierre ELKABBACH, journaliste université été Medef 2009

    Reposter
    Lucie Brasseur

    par Lucie Brasseur

    15
    115 vues
    Mylène Jouve :
    Que vous inspire "à la recherche des temps nouveaux" ?
    Jean-Pierre Elkabbach :
    J'ai toujours été pour que, à partir du passé et de l'histoire, on se consacre à l'innovation, à la culture de l'avenir, plutôt qu'au ressassement des faits passés. Tout ce qui favorise l'innovation, la découverte, la recherche, les moyens donnés aux scientifiques et aux chercheurs, je suis pour et je l'aide, aussi bien en Eruope, que dans le travail que je fais dans une bibliothèque municipale et le mécénat, je donne la possibilité aux gens de s'exprimer. Je sors des sujets quand il le faut, sur les nouvelles technologies, les nano-technologies, toutes les pistes nouvelles sur lesquelles les jeunes peuvent s'engager et pourront trouver des emplois, et pour lesquels la France pourra rattraper, même si elle n'est pas trop mal placée, des retards par rapport au Japon et parfois même à l'Allemagne.
    Mylène Jouve :
    Est-ce que l'innovation est une des pistes pour la sortie de crise ?