Advertising Console

    Body Modifications Extrèmes, Voyage aux Confins de la Folie.

    Reposter
    DADDY CROWLEY

    par DADDY CROWLEY

    140
    28 738 vues

    16 commentaires

    yan kunnik
    me sent ridicule avec mes 10 pîercing
    Par yan kunnikIl y a 6 ans
    Bloodrock
    God le truc sur le zizi ... Je crois que je vais gerber
    Par BloodrockIl y a 6 ans
    DADDY CROWLEY
    completement bader, c'est tout a fais ca, en tous cas c'est ce que j'en ais entudu dire sur les forum specialisés..les gens qui se suspendent par des crochets en particulier, recherche en pratiquant , cet etas de conscience modifié..c'est une sorte de yoga extrème.., dans ces cas faire abstaction de la soufrance deviens une nescessité physiologique, et pour contré cette douleur extrème le cerveau dois produire des doses masivive d'adrénaline, d'endorphine humaine, l'hormone du plaisir etc..ceci conjugué a la volonté de trascendance et on obtiens les conditions propices a un détachement des soufrances
    Par DADDY CROWLEYIl y a 6 ans
    Flamme8 Bel
    c'est une bonne chose je trouve de se démarquer de la masse...mais de la à se faire souffrire attrocément pour ça ....ça cache forcement une grande souffrance refoulé qui à besoin de s'éxprimer... au travers d'une douleure intense et parfois meme presque artistique...et plus ou moins éstétique...je parle là de" modifications corporelles extremes "et pas de simple pércings ou tatouages qui sont fais dans un but purement symboliques éstétiques et de démarquages...
    Par Flamme8 BelIl y a 6 ans
    catherinevoit
    Bien sur Flamme8, la souffrance se sent. Mais pardon, ils sortent bien de chez eux non? Donc les scarifications faciales se voient, leurs bras, etc ? Ils ne sortent pas avec des sacs sur la tête. Ils font bien des courses comme tout le monde, par exemple.
    Pour moi, ça reste une manière de se démarquer. Pas méchante ni perverse mais marquante. Comme les punks avec leurs coupes et leur vêtement au début... Il y a dans cette voie un tape à l'oeil: le nier serait se mentir à soi-même. Et cela ne me gêne pas d'ailleurs. J'en ai connu qui était souvent plus honorable qu'une personne sans aucun artifice.
    Mais là ça va trop loin. En fait, j'ai mal pour eux. Ils restent le reflet d'une société qui se mutile. Sacrificielle.
    Par catherinevoitIl y a 6 ans
    Voir plus de commentaires