14 ème université d'été Région et peuples solidaires 2009

845 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Bretagne / Breizh - Tréguier / Landreger 2009 : la 14ème université d'été de Régions et Peuples solidaire se déroulera du 23 au 27 août 2009.

25 commentaires

- "Entre nous, l'Etat français se cambrant sur ses petits privilèges, les centaines d'ambassades, le train de vie de l'Etat, l'inégalité territoriale en terme d'infrastructures, d'équipements culturels ou de lieux de décision (sièges ou ministères) "

Mais absolument tous les Etats sont ainsi, cher Chacalitobzh.
Même l'Etat breton - le jour où il existera - se cambrera sur ses "petits privilèges" au détriment du peuple comme à l'époque médiévale.
Même les élus de gauche sont ainsi cambrés...
Par EricJean il y a 5 ans
- "Oui, c'est exactement ça! En prime, nous plaçons le gouvernement dans un château fort (à Nantes par exemple), nous rétablissons l'Opus Dei et "la question", les privilèges et les droits segneuriaux, les payages à chaque pont, route, champ..."

Génial !
Moi, mon système politique de référence, c'est l'Empire romain à l'époque où Lyon - Lugdunum - était la capitale des Gaules romaines et où "Breizh" n'existait même pas.
Par EricJean il y a 5 ans
Oui, c'est exactement ça! En prime, nous plaçons le gouvernement dans un château fort (à Nantes par exemple), nous rétablissons l'Opus Dei et "la question", les privilèges et les droits segneuriaux, les payages à chaque pont, route, champ...

Entre nous, l'Etat français se cambrant sur ses petits privilèges, les centaines d'ambassades, le train de vie de l'Etat, l'inégalité territoriale en terme d'infrastructures, d'équipements culturels ou de lieux de décision (sièges ou ministères) me laisse penser qu'un "système féodal" serait au moins aussi juste que la situation actuelle. Mais encore une fois, chacun son point de vue.
Par Chacalitobzh il y a 5 ans
Au nom de la "diversité", vous préconisez donc :
- Augmentation des budgets alloués aux régions
- Chaque région décide sa propre politique intérieure sans passer par L'AN ni l'Etat
- On garde quand même l'AN et l'Etat pour le décor républicain et pour les grandes décisions nationales et internationales, même si on se demande bien pourquoi...
Bref, un beau système médiéval déguisé, même si vous refusez cette comparaison.
Je vous assure pourtant qu'un tel système n'a rien de dévalorisant pour les régions.
Par EricJean il y a 5 ans
- "J'estime simplement que les régions ont leur spécificité et que l'Etat, tel qu'il existe aujourd'hui, ne laisse aucune place à la diversité (je préfère un Etat fédéral qu'un Etat centralisé, mais encore une fois tous les goûts sont dans la nature). L'Etat est censé être sans identité, mais il promeut pourtant UNE vision dont il est impossible de déroger. Unité contre diversité, j'ai fait mon choix. Je crois que c'est l'avenir et non le passé dans lequel tu tentes de nous enfermer."

Hé bien, soit.
Au nom de la "diversité" (vins, fromages, alcools, gastronomie, coutumes ancestrales, traditions, musiques folkloriques, architecture des maisons, etc...), retournez au système politique médiéval du Moyen Age, supprimez l'AN et l'Etat français "centralisé", et enfermez les "peuples" dans des territoires autonomes sans aucune légitimité républicaine.
:-)
Par EricJean il y a 5 ans
Voir plus de commentaires