La bataille de Bouvines

Découvrir le nouveau player
Jeune Bretagne
44
7 364 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
1214, le royaume de France est menacé.
Le roi John d'Angleterre organise une coalition contre son seigneur le roi Philippe II de France.
la coalition comprend le comte de Flandre et l'empereur germain excommunié Otto IV.
Leur objectif est simple : tuer Philippe et démanteler son royaume.
John et ses troupes débarquent près de la Rochelle.
Le reste de la coalition, menée par Otto marche sur paris depuis le nord. Paris est menacée par un effectif supérieur en nombre.
Juin 1214, Philippe décide de diviser ses troupes, il envoie son jeune fils, le prince Louis à la tête d'une armée de 10000 hommes stopper l'armée du roi John et part vers le nord avec le reste des troupes.
L'armée du roi John est bloquée par une forteresse à proximité d'Angers.
2 Juilet, le prince Louis rencontre l'avant garde anglaise.
Les anglais sont écrasés! C'est la première victoire pour le futur roi Louis "le lion".
Quand il apprend la défaite le roi John abandonne le siège de la forteresse en y abandonnant tout ses engins de siège.
Le prince Louis en rage voulait un combat mais au moins le sud du pays est sauf... Pendant ce temps dans le nord les chevalier français dépassés par le nombre reçoivent finalement un précieux renfort... Les cités libres du nord envoient des milliers de miliciens. Pour les français le conflit devient une guerre nationale.
Philippe déploie ses troupes en trois colonnes, à Bouvines, près de Lille. Sur le terrain il dispose de 15000 français, contre 25000 hommes du saint empire germanique, de Flandre et d'Angleterre.
Le Dimanche 27 Juillet à midi Otto lance l'attaque, la bataille commence avec une charge confuse de cavalerie sur le flanc droit des français...
Les troupes française, plus serrées disloquent la charge. Le chevalier Matthieu de Montmorency capture à lui seul 12 étendards ennemis!
Sur l'aile gauche Philippe de Dreux "l'évêque guerrier" écrase les troupes anglaises, le baron de Salisbury, chef des troupes anglaises est capturé.

5 commentaires

Merci pour cette vidéo. Je l'ai regardé quand j'étais en 5e. Ce qui m'a surpris la première fois que je l'ai écouté en classe, c'est cette musique. Mais une fois qu'on regarde encore et encore la vidéo, on apprécie de plus en plus la musique.
Merci encore pour cette vidéo ! ♥
Par Lena Dupont il y a 3 ans
C'est bien beau,mais ou est la vidéo qui nous rappellent la bataille de Ballon?Ou est la bataille des traîtres de saint aubin du cormier(notre Alésia)?Ou sont les hommages aux guerriers bretons qui marquèrent les jours(Philippe Auguste était roi de france,et c'était là une affaire avec les anglais et les allemands,où est d'ailleurs le lien avec la Bretagne?)
Par Frayersun il y a 5 ans
:)
Par Jeune Bretagne il y a 5 ans
"Hoc vernant lilia corde !"

"Que les Lys refleurissent !".

comprendre " que la ripoublique, et ses parlementaires meurent !".
Par batt, alia il y a 5 ans
Fin de la traduction :
"Dans le centre le combat est plus égal...
Le roi français est désarçonné de son destrier par des piquiers flammands, mais il est sauvé in extrémis par ses garde-du-corps! Alors il se remet en selle et lance une charge furieuse sur l'empereur! La garde impériale est écrasée!!!
Otto s'enfuie! son étendard paganique est capturé!
vers 17 heures le reste des forces de la coalition est dispersé...
La victoire française est absolue! la plupart des nobles coalisés sont tués ou capturés.
Le roi Philippe et ses troupes retournent à Paris triomphantes, c'est une des premières grandes jubilations nationales de France, la fête durera trois jours dans tout le royaume..."
Par Jeune Bretagne il y a 5 ans