Advertising Console

    La science et le suaire (L'Odyssée de l'êtrange 4 5)

    Reposter
    pssrsffldDdfgrprlpch

    par pssrsffldDdfgrprlpch

    37
    1 686 vues
    Un texte historique sur Jésus Christ écrit par un historien juif (Flavius Josèphe) de la fin du premier siècle après J.C:

    [63] A cette époque-là, il y eu [un certain] nommé Jésus, un homme sage, s'il faut l'appeler un homme. En effet, auteur d'oeuvres incroyables, il enseignait de telle sorte que les gens l'écoutaient avec plaisir, et attirait beaucoup de juifs et aussi beaucoup parmi les païens. Le Christ il était. [64] Et lorsque, sur l'insistance des Premiers parmis nous*, Pilate le condamna à être à la croix, ceu x qui l'aimaient depuis le début ne l'abandonnèrent pas. En effet, il leur apparut à nouveau vivant le troisième jour, comme les prophètes sacrés ainsi que des myriades de merveilles l'avaient dit à son sujet. Le groupe des Chrétiens, nommés ainsi d'après son nom, n'est pas encore éteinte à ce jour."

    Ce texte s'appelle "testimonium flavianum" est issu de Antiquitates judaicae.
    fr.wikipedia.org/wiki/Antiquit%C3%A9s_juda%C3%AFques

    La persécution des chrétiens (texte historique)
    209.85.229.132/search?q=cache:CiZNXtd_ahgJ:remacle.org/bloodwolf/liege1/rcdj/Rcdj22.htm+Tacite+et+les+chr%C3%A9tiens&cd=1&hl=fr&ct=clnk&gl=fr

    Texte historique le massacre des innocents (Mathieu 2, 16-18): Macrobe (c. 395-436) : « Quand l'[empereur Auguste] apprit que parmi les enfants de Syrie de moins de deux ans qu'Hérode Roi des Juifs avait fait tuer, se trouvait son propre fils [le fils d'Hérode], il dit qu'il valait mieux être le cochon d'Hérode que son fils »[3