The Ferryman

28 798 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Pendant les fêtes de Noël, Elie, journaliste chevronné, est envoyé en reportage par son magazine à travers les USA. Le sujet de son enquête est à dormir debout : un passeur d’âmes qui permettrait de retrouver pour un court instant, des personnes aimées et disparues.
Mais une fois arrivé à New York, sa dernière étape, les choses changent...Cette histoire se révèle plus crédible qu’elle n’y paraît.

During Christmas, Elie, a veteran journalist, is sent on assignment by his newspaper to New York City. The subject of his investigation seems to be nonsense: a smuggler of souls has been sighted by many people who are missing loved ones.
However, once he has arrived in New York, he quickly finds that there is much more beyond the surface of this seemingly ridiculous story.

33 commentaires

you're a truly inspiring figure ..i feel lonely though.. !!
Par rosybaby91 il y a 3 ans
Bonjour,

votre film " " est sélectionné pour le festival "Honfleur Tout Court" les 11/12/13 février

2011.

merci de valider notre demande d' amitié ;-) et m' ajouter sur facebook

amicalement,
francis wolff
Par Francis Wolff il y a 3 ans
Super film..malgré les critiqueurs habituels qui ne sont pas capable de faire quelque chose mais se permettent de critiquer...L'idée est intelligente et j'avoue avoir aimé l'idée que cela pourrait exister. REVOIR AU MOINS UNE FOIS...DES GENS QUI SONT PARTIS ET QUI NOUS MANQUENT.

Bravo à l'équipe et au scénariste !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Par louve1962 il y a 4 ans
Il y a de bons éléments de fiction dans ce court métrage, certains cadrages sont vraiment dignes du cinéma (dans le taxi 6'20"), d'autres étrangement mauvais (pas de shutter sur la fréquence de la tv et fausse coupe à 6'12"). En bref on trouve du très bon et du très mauvais. J'imagine que l'équipe sort d'une école de cinéma, non ?

Je fais une dernière remarque sur la lumière, qui comme l'image est parfois très belle (très série tv us pendant l'interview à 7'13" et celle de 2'43"), et plus souvent complètement ratée (image verdâtre à 1'52", surexposition à 8'22", ou même pas d'éclairage du tout sur les scènes d'extérieur... bon ça j'imagine que c'est notre problème à tous quand on a un budget assez restreint. On ne peut pas se payer le luxe de louer des projos de 20 000W... :)

Le potentiel y est. Bon courage !
Par Victorchwalczynski il y a 5 ans
(¯`v´¯)
`•.¸.•´
,¸.♥´
(¸¸.•¨¯`♥ trop cool !

Par Bruno il y a 5 ans