Advertising Console

    LE CHEMIN DE FER DE BAGHDAD 14-18 5à5

    Reposter
    decryptator

    par decryptator

    605
    934 vues
    partie 1
    http://www.dailymotion.com/user/decryptator/video/x9tt8o_le-chemin-de-fer-de-baghdad-1418-1a_news
    Depuis lors, la famille Saoud assure le contrôle despotique de la région, reposant son autorité sur une
    structure tribale. L’ensemble du pouvoir est assumé par les membre de la famille Saoud qui ne compte pas
    moins de 5 000 personnes.
    Quant au Koweït, au Qatar, à Bahreïn, aux Emirats Arabes Unis et à Oman, la Grande-Bretagne a pris
    soins d’y installer ses agents à leur tête avant même la fin de l’Etat islamique en 1924. En effet, la famille
    al Saïd a signé des traités avec la Grande-Bretagne en 1891, la famille al Sabbah du Koweït en 1899, la
    famille al Thani a suivi le pas en 1915 et de nombreux dirigeants des Emirats Arabes-Unis ont fait de
    même.
    L’installation de ces familles par les anglais, a ramené la Péninsule arabique à l’état de jahiliyah, où
    plusieurs tribus se disputaient le pouvoir du territoire. Cette forme de structure gouvernementale n’a en rien revivifié les musulmans de la région. En effet, en divisant les territoires par des frontières
    nationalistes, tous les espoirs de progrès se sont envolés tant les dirigeants sont préoccupés par la
    sauvegarde de leur propre situation et de leurs intérêts personnels. Malgré des rentes pétrolières dépassant
    de loin celles des pays occidentaux, on remarque qu’aucun progrès, quel qu’il soit, n’a été réalisé.
    L’argent du pétrole a généré depuis les années 1940, est allé alimenté les comptes des banques suisses et
    nourrir l’investissement immobilier des nations occidentales. Le nationalisme n’a en rien élevé ces Etats,
    mais les a, au contraire, davantage soumis au contrôle du kufr.
    suite ici:http://albadil.edaama.org/pdf/nationalisme.pdf