Advertising Console

    Thiléli ou l'Ode à Cyberté

    Reposter
    Johann Pouyé

    par Johann Pouyé

    0
    334 vues
    Petit poème adapté en musique ; une petite inspiration suite à quelques échanges au clavier azertyen ... Une petite histoire.

    ****

    Au hasard des méandres de pixels,

    Aux froides flammes et fines étincelles,

    De délayage du verbe sans décibels,

    Je m’éblouis de mille lumières,

    Me laisse fondre, me laisse faire,

    Aux virtuelles étreintes berbères.

    ****

    Mots à maux je m’administre,

    L’eau trouble d’un feu sans sinistre,

    A dose prescrite sur nul registre.

    Fichtre que j’aime, et sans haine

    M’enfonce au plaisir sans peine,

    D’une lente danse « azertyenne »

    ****

    Ni promesses, ni mirages, ni soupirs,

    Sous l’ambre éclat de ses sourires.

    Je cultive les graines du plaisir,

    Une variété digeste, cérébrale,

    Une harmonie à deux étoiles,

    Une autre histoire dans mes annales.

    ****

    Johann POUYE,
    Grenoble le 03-07-2009