Advertising Console

    IRIAN JAYA-Ska aux Beaux Dimanches 2009

    Reposter
    Kitty Kamera

    par Kitty Kamera

    30
    1 124 vues
    IRIAN JAYA, Reggae/Ska (sur la grande scène)

    UNE SCENE DYNAMIQUE :
    Du ska au reggae en passant par le ska-festif mais sans se fermer les portes à d'autres influences (blues, jazz, rock, dub ...), Irian Jaya cherche avant tout à proposer des combinaisons originales. Le groupe a déjà écumé les scènes rennaises et cherche désormais à toucher un plus large public. Son objectif principal reste la scène.

    UNE MUSIQUE CREATIVE ET ENGAGEE :
    Politiquement engagés, musicalement explosifs, les membres de groupe Irian Jaya ne s'imposent pas; ils séduisent par leur plaisir de faire de la musique et de le partager avec les autres.

    LES ENGAGEMENTS :
    Faute d'avoir le courage de faire des grèves de la faim contre la famine ou encore de s'enchaîner à un cerisier pour sauver les clafoutis, Irian Jaya utilise la musique pour se faire entendre, surtout quand personne ne veut les écouter. Ils se sont engagés pour diverses causes. C'est grâce à eux que l'organisation CLPCS (Contre le Lundi Pour Commencer la Semaine) a vu le jour. Ils sont en train de se battre pour faire en sorte que le jour de l'an ne tombe pas un vendredi 13 : "Ce n'est pas parce que ça n'est jamais arrivé qu'on est forcément à l'abri!" a déclaré un des musiciens. À ce jour, ils font signer une pétition pour arrêter la déforestation dans la forêt de Brocéliande, qui voit disparaître chaque année l'équivalent de deux terrains de ping-pong. Déjà tous les musiciens ont signé.
    Irian Jaya ce n'est donc pas que de la musique, mais une réelle volonté de faire changer ce monde parfois si impitoyable. Tous comme les Miss France, ils sont contre la guerre et le SIDA, mais leur action va plus loin : ils ont créés l'opération "un nounours pour des vacances". pour chaque nounours Irian Jaya acheté, c'est un enfant du Tiers Monde qui partira... au soleil..

    Vidéo Karine Guillon "KITTY KAMERA de VIVRE LA RUE" 28 juin 2009