Lake Side Story / La bataille du littoral (partie 2)

853 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Entre petites phrases assassines, trahisons politiques et conflits d’intérêts, les rives du bord du lac d’Annecy sont devenues le théâtre d’une véritable bataille. Tout commence en 2005, par un amendement gouvernemental déposé en deuxième lecture au Sénat. Cet amendement visait à permettre aux lacs alpins de plus de 1000 hectares, où s’appliquent simultanément la loi Littoral et la loi Montagne, de délimiter une frontière à partir de laquelle s’appliquerait seule la loi Montagne. Pourtant passé quasiment inaperçu à l’époque, cet amendement a recueilli le soutien de marque de Bernard Accoyer, député-maire d’Annecy le Vieux et actuel président de l’Assemblée Nationale, ainsi que celui de nombreux élus de montagne comme le sénateur de la Haute-Savoie, Pierre Hérisson. Au total, plus de 4 000 hectares étaient concernés par l’assouplissement de la loi Littoral induite par cet amendement. De quoi défigurer à jamais les rives du lac, pourtant en voie d’être classées au patrimoine mondial de l’Unesco.

0 commentaire