Advertising Console

    Micmacs à tire-larigot, teaser

    Repost
    Vince DEL POSI

    par Vince DEL POSI

    5
    1 271 vues
    Au coeur du désert Marocain, à la fin des années 70, des démineurs français sont en plein travail. Soudain une explosion...
    Dans un pavillon de banlieue, le téléphone sonne. Bazil, neuf ans, voit sa mère sangloter, le combiné à la main...
    On retrouve Bazil adulte, dans un vidéoclub.
    Un échange de coups de feu dans la rue et Bazil reçoit une balle dans la tête...
    Il survit et devra vivre avec le projectile logé dans son crâne. voilà notre héros un peu déformé par une intense imagination et un grand pouvoir de fantaisie...
    Ayant perdu son travail, il se retrouve à la rue.
    Il est recueilli par une bande de truculents chiffonniers: Remington, homme noir qui ne parle qu'avec des expressions désuètes du genre "dès potron minet" ou "au diable vauvert"; Calculette, qui a le "don" de tout compter en un clin d'oeil; Fracasse, qui veut absolument battre le record de l'homme canon; Placard, qui a survécu à la guillotine; la Môme caoutchouc, contorsionniste amoureuse de Bazil et Tambouille, qui les a tous adoptés, après avoir perdu ses jumelles dans le labyrinthe des glaces...
    Chiffonnant pour eux, Bazil tombe un jour, par hasard, devant le siège de deux compagnies : Il reconnaît le sigle des deux fabricants d'armes qui ont provoqué son malheur.
    Avec l'aide de la bande d'hurluberlus, Bazil va, grâce à son imagination de "Petit Poucet", monter les PDG des deux compagnies l'un contre l'autre, afin de mieux les anéantir.
    Nous allons assister à des aventures dignes de la série "Mission impossible" mâtinées de Buster Keaton et de Bibi Fricotin...