Présentations des commandos parachutistes

ministere de la defense
545
29 914 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Les interventions des forces françaises à l’extérieur du territoire national, dans un cadre national, OTAN, de l’Union européenne, ou encore en application d’accord de défense se relèvent nombreuses ces dernières années. Elles nécessitent d’être accompagnées d’une capacité de sauvegarde de leur potentiel humain, en particulier d’une capacité à récupérer des équipages éventuellement abattus. C’est la raison d’être de la mission Resco (missions de recherche et sauvetage au combat) et de l’hélicoptère EC 725 Caracal de l’armée de l’Air.

L’armée de l’Air met en œuvre six EC 725 Caracal au sein de l’escadron d’hélicoptère « Pyrénées », implanté sur la base aérienne de Cazaux. L’EC 725 est le vecteur phare dédié à la mission de recherche et sauvetage au combat (Resco). Souvent réalisée de nuit, la mission Resco consiste à récupérer des équipages éjectés en territoire hostile. Les missions de recherche et sauvetage au combat (Resco) constituent une opération périlleuse. Les équipages de l’armée de l’Air sont entraînés et qualifiés pour réaliser ce type de missions. La flotte d’hélicoptères Caracal offre par ailleurs à l’armée de l’Air, du fait de ses performances aéronautiques et des équipements dont il est doté, une capacité nouvelle d’extraction des militaires dans des environnements hostiles. Cette capacité, à haute visibilité politique, s’inscrit dans les déficits affichés par l’Union européenne et permet à la France de peser dans la coalition.

Les commentaires sont désactivés pour cette vidéo.