Advertising Console

    tête de feu

    Repost
    zag zoo films

    par zag zoo films

    2
    711 vues
    George and Co, Portrait d'une librairie en vieil homme
    Réalisé par Gonzague Pichelin et Benjamin Sutherland

    http://zagzoofilm.wordpress.com/2009/06/21/documentaire/

    Le film, produit par Sycomore Films, a été diffusé sur Sundance Channel (États-Unis), RAISAT (Italie), YLE (Finlande), Kunstkanaal (Pays-Bas), RTBF (Belgique) and The BookTelevision (Canada), pour citer les principales. Le film a été primé en 2003 au festival du film du Printemps des poètes (Paris) ; il a été sélectionné au Santa Barbara International Film Festival (SBIFF), le Festival Internacional de Cine Contemporáneo de la Ciudad de México (FICCO), l'Era Nowe Horyzonty Film Festival (Cieszyn, Poland) et, hors-compétition, à la Mostra Internazionale d'Arte Cinematografica.

    En 1951, George Whitman ouvre une librairie communautaire au cœur de Paris. Plus d'un demi-siècle plus tard, à 92 ans, il trône encore dans ce « repaire de poètes et d'anarchistes camouflé en librairie ». Près de 40 000 voyageurs ont séjourné à Shakespeare and Company. En échange de leur lit, George leur enjoint d'écrire un livre, leur demande dastiquer le sol, de tenir la caisse, réparer les étagères, chasser les intrus et préparer la soupe commune. George aboie sur les clients, se coupe les cheveux à la bougie et colle sa moquette avec de la pâte à crêpes. Claquemuré dans son fief, échoppe labyrinthique, vétuste et feutrée, il a encouragé, nourri et logé le gotha littéraire de la deuxième moitié du XXe siècle : Henry Miller, Anaïs Nin, Jacques Prévert, Allen Ginsberg, William Burroughs, Gregory Corso, Lawrence Ferlinghetti, James Baldwin et Richard Wright. Prenez place. Entrez dans l'utopie rapiécée du dernier des beats, lultime sanctuaire des « vagapoètes ».