Vivadio

Daniel CONVERSANO
126
421 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
"An elegant suicide is the ultimate work of art"

5 commentaires

a voté... et aime bien
Par Frédéric Foret il y a 4 ans
À force d'entendre les "Quatre saisons" par bribes et toujours dans de mauvaises conditions, je suis longtemps passé à côté de l'œuvre de Vivaldi. Mais une redécouverte récente — Harnoncourt dirigeant "La Notte" — a réparé cet oubli. Vivaldi est beaucoup plus viscéral que je ne le pensais. Et comme tu le dis dans l'introduction de ton film, l'impression dominante est que oui, il avait bien cerné le merdier.
Par Jordan Prestrot il y a 5 ans
Tristan Reveur....j'ai reconnu. Je salue la profondeur de l'epitaphe
Par Michel Poléthierry il y a 5 ans
C'est tellement triste!
Par lebozi il y a 5 ans
Une lettre d'adieu tapée à l'ordinateur, et interprétée aux cordes du violon par le "prêtre roux".
Vive vivaldi, vive dieu, adieu
Par Daniel CONVERSANO il y a 5 ans